Haut

Poser 1 question

Arthrites, l’essentiel en une page

Avoir une activité physique régulière est un bon moyen d'éviter les crises d'arthrose

Voici un aperçu des points abordés dans notre guide pratique sur l'arthrite. Pour en savoir plus, cliquez sur les liens de votre choix.

Arthrites : définition, symptômes, diagnostic de la maladie

L'arthrite est, littéralement, une inflammation (-ite) des articulations (du grec arthron).

En savoir plus : anatomie articulation

Définition de l'arthrite : inflammation des articulations

En fonction de la forme que prend cette inflammation, qui peut être aigüe ou chronique, l'arthrite peut affecter une seule articulation (monoarthrite), 2 à 4 articulations (oligoarthrite), plusieurs articulations simultanément (polyarthrite) : proches les unes des autres ou distantes les unes des autres.

Symptômes de l'arthrite : douleur, raideur, chaleur

Bien qu'il existe plus d'une centaine d'arthrites, toutes différentes, on trouve des symptômes communs : l'œdème (un gonflement de la zone enflammée), la chaleur de la zone (le plus souvent associée à une rougeur), la douleur, la raideur (diminution de la mobilité de l'articulation).

En savoir plus : arthrite symptômes

Diagnostic de l'arthrite : fait par le rhumatologue le plus souvent

Le diagnostic de l'arthrite repose d'abord sur l'interrogatoire du patient (antécédents, symptômes, etc.), également appelé « anamnèse », et sur l'examen physique du patient. Cette étape peut aboutir au diagnostic de l'arthrite lorsque les symptômes sont très caractéristiques. Si ce n'est pas le cas, on procède à des examens complémentaires : radiographies, examens sanguins ou biologiques, IRM, scanner, etc.

Arthrites : des complications parfois très graves

Il existe plusieurs types de complications de l'arthrite. Vous pouvez avoir des complications générales (déformation des articulations, gonflement, rougeurs, etc.) ou des complications graves, notamment lors des arthrites septiques ou aiguës chez les enfants, qui sont à traiter en urgence.

COMPLICATIONS DE L'ARTHRITE SEPTIQUE

CAS DE FIGURE CONSÉQUENCES
Il peut y avoir destruction de l'articulation. Une fois le cartilage articulaire détruit, l'arthrose est inévitable et intervient très rapidement.
L'articulation peut rester indolore, mais les mouvements sont complètement impossibles. Lorsque la hanche ou le genou sont atteints (comme c'est le plus souvent le cas), on observe une boiterie due à la raideur et à l'inégalité de longueur des membres.
Les germes responsables de l'infection peuvent, en dernier lieu, attaquer l'os lui-même, créant ainsi une ostéite et une nécrose (mort des tissus).
  • La destruction osseuse va ensuite entraîner une luxation de l'articulation.
  • Dans le cas de la hanche, cela entraîne une lyse (disparition) de la tête et du col du fémur.

L'arthrite touche 15 % de la population

Tout le monde est susceptible de présenter une arthrite. Plus de 15 % de la population este concernée. L'arthrite est à ce jour la cause de handicap la plus fréquente. On estime que 20 millions de personnes atteintes d'arthrites ont une mobilité gravement réduite. On compte environ un million d'hospitalisations annuelles liées à cette maladie.

L'arthrite touche surtout les adultes et les personnes âgées de plus de 65 ans (70 % des malades), mais les enfants peuvent également présenter des arthrites spécifiques.

À noter : l'arthrite est plus courante chez les femmes que chez les hommes.

Localisation de l'arthrite : doigts, genou, pied, etc.

L'arthrite concerne plus fréquemment certaines articulations :

  • arthrite des doigts : surtout dans le cas de l'arthrite psoriasique ou de polyarthrite rhumatoïde,
  • arthrite du genou : le genou est l'articulation la plus touchée par l'arthrite septique,
  • arthrite du pied (et cheville) : surtout dans les cas d'arthrite psoriasique,
  • arthrite de la hanche : une arthrite qui évolue en plusieurs étapes, avec des symptômes comme la raideur, les douleurs et la boiterie,
  • arthrite du dos (vertèbres) : occasionnée par des arthrites comme la spondylarthrite ankylosante ou la polyarthrite rhumatoïde,
  • arthrite dentaire : une atteinte très dangereuse d'origine infectieuse, qui se traduit par des symptômes comme une mauvaise haleine et des douleurs, et des complications pouvant entraîner le déchaussement des dents.

Types d'arthrites : les différentes formes d'arthrite

Il existe de nombreuses formes d'arthrites ; chacune présente des caractéristiques spécifiques. Globalement, on peut les diviser en trois grandes catégories : les arthrites aseptiques, les arthrites septiques, les arthrites microcristallines.

À noter : chaque catégorie se subdivise en sous-catégories.

Arthrites aseptiques : pas d'infection microbienne à leur origine

Les arthrites aseptiques comptent notamment :

Arthrites septiques : provoquées par un germe

Dans les arthrites septiques, on trouve :

  • l'arthrite infectieuse qui est une arthrite septique à germes banals (staphylocoque et streptocoque ; ces derniers proviennent d'un autre foyer infectieux proche ou éloigné,
  • l'arthrite virale, qui guérit habituellement en quelques jours,
  • la maladie de Lyme, qui est due à une morsure de tique,
  • l'arthrite de l'enfant - arthrites idiopathiques (AJI) ou arthrites chroniques (ACJ) chez l'enfant - qui regroupe les maladies rhumatismales débutant avant l'âge de 16 ans.

Arthrites microcristallines : dues à une accumulation de cristaux

Les arthrites microcristallines sont particulièrement douloureuses et l'œdème rapide et important. Toutefois, elles guérissent sans laisser de séquelles. Elles comportent notamment :

Les autres arthrites : arthrite nerveuse, enthésite

Dans les autres types d'arthrites on trouve :

  • l'arthrite nerveuse, également nommée arthrites neurogène. Ce type d'arthrite se retrouve dans certaines maladies qui affectent le système nerveux [syringomyélie ou paraplégie par exemple]. Elle entraîne une perte de sensibilité de l'articulation qui ne permet plus un contrôle efficace : soit la contraction est insuffisante, soit la contraction est excessive.
  • l'arthrites avec enthésite qui signe l'atteinte d'un tendon à proximité de son point d'attache, près d'une articulation.

Distinguer l'arthrite de l'arthrose : des différences

Dans tous les cas, il est important de distinguer l'arthrite et l'arthrose. L'arthrose est une affection articulaire d'origine mécanique. L'arthrite, elle, est d'origine inflammatoire et présente donc tous les symptômes inflammatoires.

Traitement de l'arthrite : médicaments ou soins naturels

Il existe plusieurs possibilités pour soigner une arthrite, tout du moins, pour en limiter les effets.

Médicaments contre l'arthrite : tous les traitements

Le traitement de base pour l'arthrite est un traitement médicamenteux. Il existe des traitements médicamenteux adaptés à chaque type d'arthrite, associant des traitements symptomatiques [fièvre, douleur, inflammation, infection], un traitement de fond, et parfois de la chirurgie.

EXEMPLES DE TRAITEMENT MÉDICAMENTEUX SELON LE TYPE D'ARTHRITE

TYPE D'ARTHRITE TYPE DE TRAITEMENT
Polyarthrite rhumatoïde
  • le traitement de la polyarthrite rhumatoïde [PR] vise à limiter la destruction articulaire : l'efficacité ne se fait sentir qu'au bout de plusieurs semaines.
  • Il s'agissait autrefois des sels d'or et de la D-pénicillamine, mais aujourd'hui on leur préfère :
    • le méthotrexate [voie orale, sous-cutanée ou intramusculaire] lorsque la PR est débutante,
    • le léflunomide
    • la sulfasalazine.
  • Les formes graves de PR et non soulagées par les autres traitements sont traitées par les anti-TNFα [anti-TNF alpha], extrêmement efficaces.
  • D'autres traitements intéressants se développent également comme :
    • le rituximab [anticorps anti-CD20],
    • l'abatacept [Ig CTLA4Ig],
  • le plaquenil [hydroxychloroquine] en cas de doute diagnostic.
Rhumatisme articulaire aigu
  • Le traitement du rhumatisme articulaire aigu est une urgence médicale.
  • Il s'agit avant toute chose de mettre fin à l'inflammation pour limiter les lésions.
  • Un traitement antibiotique est mis en place pour éradiquer le germe puis un traitement à base de :
    • prednisone associée à un protecteur gastrique,
    • potassium et calcium.
Spondylarthrite ankylosante
  • la spondylarthrite ankylosante [SPA] est une maladie qui va entraîner une ankylose : le traitement vise à éviter cette issue.
  • Outre les traitements antalgiques et d'AINS, on préconise :
    • l'activité physique et sportive quotidienne,
    • des séances de kinésithérapie,
    • des exercices d'assouplissement.
  • Les anti-TNFα sont réservés aux formes sévères et sont efficaces.
  • Ils influent sur :
    • les douleurs,
    • l'inflammation,
    • l'évolution de la SPA [retardée].

En savoir plus :  médicament arthrite

Homéopathie : un traitement à part pour l'arthrite sans effet secondaire

L'homéopathie pour l'arthrite est fréquemment utilisée, en plus d'un traitement médicamenteux. L'homéopathie présente l'avantage de soigner la personne dans sa globalité et non uniquement un symptôme. Le principal traitement de l'arthrite est le Rhux toxicodendron, mais il est complété et adapté selon le profil et les symptômes du sujet souffrant d'arthrite.

Arthrites : les médecines douces et les traitements naturels

Le traitement allopathique est souvent complété par des soins naturels, très efficaces sur les douleurs et d'autres symptômes de l'arthrite. Il existe différents types de médecines douces :

  • phytothérapie : soins reposant sur les plantes (cassis, arnica, reine des prés, saule, poivre de Cayenne, prêle, et toutes les recettes de grand-mère),
  • huiles essentielles pour l'arthrite : ail, cajeput, camomille romaine, eucalyptus, etc.
  • acupuncture pour l'arthrite : Il s'agit d'une technique issue de la médecine chinoise, qui vise à relancer la circulation de l'énergie du corps grâce à des petites aiguilles, particulièrement efficace contre la polyarthrite rhumatoïde,
  • le décodage biologique des maladies, qui est la recherche des causes émotionnelles de l'arthrite,
  • cure pour arthrite, qui permet d'apaiser les symptômes de l'arthrite grâce aux vertus de l'eau thermale.

Rhumatologue, associations : à qui s'adresser ?

Il est fréquent, en cas d'arthrite, d'être adressé par les médecins généralistes aux spécialistes. Le spécialiste de l'arthrite est le  rhumatologue. Ce dernier est capable de diagnostiquer de façon assez fiable et rapide le type d'arthrite dont souffre le patient, ce qui permettra de le prendre en charge rapidement.

Les associations de patients atteints d'arthrite pourront quant à elles apporter un soutien efficace aux malades. Elles leur permettent de se sentir moins seuls et d'échanger avec des personnes qui vivent avec la maladie depuis longtemps.

En savoir plus : association arthrite

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami

Pour aller plus loin ...

  • Le sel de table vous rendrait-il malade ?  | ACTU

    Si l'on savait qu'un excès de sel peut entraîner de l'hypertension artérielle, un groupe de chercheurs allemands et américains a mis au jour une relation entre sel et système immunitaire. En effet, selon les chercheurs, l'augmentation ces dernières année [...]

  • Le poisson réduit les risques d'arthrite  | ACTU

    Une étude suédoise de grande ampleur, menée sur plus de 32 000 femmes, a montré que la consommation hebdomadaire de saumon, ou tout autre poisson gras (truite, maquereau, hareng) pouvait permettre de réduire de moitié le risque de développer une polyarthr [...]

  • Il n'y a pas de tabagisme inoffensif  | ACTU

    C'est ce que démontre une étude suédoise, qui s'est intéressé au risque de développer une polyarthrite rhumatoïde chez les femmes. Celle-ci portait sur 34 000 femmes, âgées de 54 à 89 ans, suivies sur 7 ans. L'étude n'a pas couvert les risques pour les ho [...]

  • Nouveau : découverte d'un ligament dans le genou  | ACTU

    Déjà supposée depuis 1879, cette structure n'avait jamais été anatomiquement décrite. Il a fallu attendre des chirurgiens belges, pour arriver à identifier un nouveau ligament situé dans le genou humain. Une découverte réalisée à partir de l'autopsie de 4 [...]

  • Les 7 signes du temps sur notre santé  | Astuce

    Avec l'âge, notre corps devient plus fragile, la mémoire flanche, les muscles fondent et la salive diminue. Voici sept indices témoins du temps qui passe. Les 7 signes du temps sur notre santé

  • Toux : dyspnée due à une polyarthrite rhumatoïde  | Astuce

    La polyarthrite rhumatoïde est un type de rhumatismes peut entraîner une toux. Notre astuce fait le point.Définition générale de la polyarthrite rhumatoïdeLa polyarthrite rhumatoïde (PR) est un rhumatisme inflammatoire.Pour en savoir plus : Polyarthrite r [...]

  • 81% des Français n'achèteraient pas des médicaments (...)  | ACTU

    (PARIS-AFP) - Plus de huit Français sur dix (81%) déclarent qu'ils ne sont pas prêts à acheter des médicaments sur internet, craignant notamment que ce nouveau mode de vente les exposent davantage à des médicaments contrefaits ou de moins bonne qualité, r [...]

  • Les bienfaits inconnus du chou kale  | ACTU

    Pour commencer le chou kale a été classé par le magazine Live Science comme un des 7 aliments de survivants. Manger du kale pourrait nous sauver la vie sur une île déserte, car très riche en vitamines, minéraux et fibres. Très pauvre en calories, il est [...]

 

Trouver un médicament

Ce critère permet de chercher votre médicament par :
  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Recherche avancée

Poser une question

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Arthrites : symptômes et traitement des
différents types d'arthrites
© 2007-2014, Fine Media | Qui sommes-nous ? | Contact | CGU | Charte de modération | Plan du site | Devenez rédacteur
Professionnel, soyez présent gratuitement sur notre site | Recevoir des demandes de devis, contacts qualifiés | Publicité & partenariats | Agence RP, eRéputation

Enquête "La santé & vous"

Participez à notre enquête en répondant à quelques questions sur l'univers de la santé. Cela nous permettra de mieux répondre à vos attentes.

Je participe Non Merci

Merci d'avance de votre participation !

L'équipe ComprendreChoisir.